La fibre à Taradeau (FTTH): point sur les travaux (Septembre 2016)

Le dossier de la fibre (FTTH) poursuit son chemin comme prévu: au début du mois de Septembre la Mairie et Orange avaient rendez-vous sur le terrain afin de déterminer les emplacements des 3 Points de Mutualisation (PM) qui desserviront l’ensemble des foyers taradéens. Les travaux de mise en place de ces « armoires » devraient débuter en Octobre. Nous vous tiendrons informés de l’avancement de ces travaux.

Dîner spectacle – soirée humoristique

RDT vous propose samedi 8 octobre à 19h à la salle des fêtes de Taradeau un Dîner spectacle / soirée humoristique

Apéritif, veau à la provençale, fromage, tiramisu, café et vin à discrétion

Spectacle suivi d’une soirée dansante

Spectacle humoristique Avec Stephane David « Ca y est! j’y suis presque!!! »

2016-08-24 08_51_45-L’imitateur Stéphane DAVID nous raconte de manière humoristique son parcours cha

Adhérents RDT 25euros

Extérieurs 28euros

10euros pour les -10ans

sur réservation jusqu’au 3 octobre: 06 62 22 22 94

 

 

Numéro d’appel d’urgence pour les personnes sourdes, malentendantes, devenues sourdes ou ayant du mal à s’exprimer

Les personnes sourdes, malentendantes, devenues sourdes ou ayant du mal à s’exprimer et ne pouvant pas contacter les services d’urgence (15, 17, 18) par téléphone peuvent contacter le 114 par SMS ou par FAX.

 Le 114 vous répond dès l’envoi de votre 1er message en vous envoyant un accusé de réception dans les 30 secondes à 1 minute. Si vous ne recevez pas cet accusé de réception, renvoyez un SMS ou un FAX.

 Le 114 qualifie l’appel, détermine le lieu, le contexte et tout autre élément nécessaire concernant l’événement.

 Le 114 relaie alors l’appel vers le centre de secours adapté et le plus proche de chez vous.

C’est le service de secours local qui décide de l’action à entreprendre (intervention ou non) comme il le ferait pout tout autre appel urgent ou local.

Ce n’est pas le 114 qui est responsable de la décision prise par les services d’urgence locaux.

Le Mot du Maire

Cette cérémonie des voeux 2020 est pour moi particulièrement chargée d’émotion car c’est la dernière fois que je m’exprime devant vous en tant que Maire. Voilà 25 ans, mes chers amis, que j’ai l’honneur de diriger notre commune. J’ai décidé, après ce quart de siècle, de passer la main. Cette fonction de Maire, multiple et souvent complexe m’a énormément motivé. Elle implique une capacité de réflexions, d’analyses de situations et la nécessité de se projeter dans l’avenir. Le Maire est l’élu de tous et se doit d’oeuvrer pour tous. D’un point de vue humain, cette fonction m’a permis de croiser de nombreuses personnes, connues ou inconnues, dont le passage a marqué mon esprit et le village. Pour moi, la principale richesse passe par la rencontre et le partage avec les autres. Chacun a quelque chose en soi à apporter aux autres.

J’ai travaillé avec différentes équipes municipales qui ont chacune dégagé leur propre énergie. Le travail d’équipe avec les Maires de la CAD puis de DPVA m’a permis de tisser des liens d’amitié avec les autres Maires. La diversité des communes de la DPVA est un atout pour l’unité de ce territoire. Nous devons valoriser cette diversité, qu’elle soit économique
ou touristique. Une nouvelle compétence intercommunale est en place depuis le 1er janvier 2020 :
La gestion de l’eau et de l’assainissement. Cette mesure a pour effet de faire des économies d’échelle et de renforcer la cohérence au niveau de l’aménagement du territoire.
L’actualité climatique nous rappelle à l’ordre.
La Florieye, qui était encore à sec en septembre, a de nouveau débordé en novembre, nous rappelant, s’il le fallait, qu’elle est toujours là et qu’elle nous fait payer sa colère. Je tiens à remercier la population et les employés municipaux qui ont donné de leur temps pour venir en aide aux sinistrés. Merci pour cet élan de solidarité.
Les travaux de restauration morphologique de la Florieye, ces fameux travaux dont je vous parle tous les ans, ont bien été prévus et des fonds sont disponibles. Mais, pour être membre du Syndicat Mixte de l’Argens, je peux vous certifier que ce n’est pas là que ça freine, bien au contraire, mais que toute une pléiade d’ « orchidoclastes » retarde tout. Une fois pour des raisons environnementales, une autre fois pour des raisons administratives… Je ne peux m’empêcher de poser la question : à quel
moment la vie des personnes deviendra-t-elle une priorité ? Les finances sont là, les projets sont là et on patine. C’est incompréhensible et frustrant pour l’élu que je suis ! Et pour compliquer un peu plus la situation, les travaux d’aménagements futurs du chemin de la passerelle, qui étaient programmés sur les trois années à venir, devront être terminés impérativement d’ici fin 2020 pour ne pas retarder les travaux du SMA sur la Florièye. Vous comprenez bien l’urgence de cette opération dont le coût tourne autour de 800 000 €. D’où l’appel vital d’aide à tous nos financeurs : Etat, Région et Département, sans compter que la commune devra emprunter.

L’un des rôles du Maire, c’est aussi le respect de la nature et de notre environnement. L’utilisation de notre terre nourricière a progressivement changé de destination et nous en subissons maintenant les conséquences. Préserver la nature, c’est aussi protéger notre avenir. La pression foncière est une réalité économique. L’espace agricole est en voie de régression. Il est important aujourd’hui de créer des zones agricoles protégées afin de conserver des terres de culture. C’est ce que j’ai fait sur notre commune. Pourquoi protéger nos terrains agricoles avec des règlements ? C’est simple ! L’évolution de notre société fait qu’on ne supporte plus rien : ni le bruit, ni les odeurs, à peine son voisin. C’est hélas un monde d’intolérance, d’égoïsme et de suspicion qui prend le dessus. Nous devons certes avoir une démarche écologiste et la volonté de préserver la nature. La limitation de l’utilisation des pesticides a été fortement engagée par nos agriculteurs. Paradoxalement, un arrêt total de traitement serait fatal à notre production agricole et à notre économie agro-alimentaire. Alors, attention à ne pas faire de généralités et à rester cohérents. On fait disparaitre nos productions et on se nourrit de produits venus d’ailleurs et issus de règlementations opaques. Il faut trouver le bon équilibre et retrouver le bon sens.

Dans le domaine de l’écologie, j’ai été très favorable à la mise en place d’actions permettant d’oeuvrer tous ensemble pour la santé de notre planète. J’espère que le projet présenté à l’ADEM par l’association Taradéenne « Zéro déchets », avec l’aide de DPVA, sera retenu. Et si Taradeau devenait une ville pilote ? Je suis persuadé que dans un proche avenir, un panneau distinguera notre village dans ce domaine. Rien d’étonnant dans un petit village au grand renom.
Côté finances…
Au cours de ce dernier mandat, nous avons dû faire face à deux investissements subis, Il s’agit de la remise aux normes, devenue indispensable, de notre salle des fêtes et de la restauration urgente de la Tour de guet. Ces travaux obligés ont grevé considérablement notre budget. Par conséquent d’autres projets n’ont pu aboutir ou n’ont été réalisés que partiellement. (Ex : la rue Saint Joseph ou la place du Ménage). De gros travaux sur le pluvial ont été réalisés avec le soutien du Conseil départemental. Ce dernier a réalisé une très belle route, très appréciée des usagers. Et je transmets les félicitations des usagers.
Revenons au centre du village. Le projet a été pensé dans le souci de maintenir cette vie, cette convivialité que doit procurer un petit centre village comme le nôtre.
Dans un premier temps, la place de la mairie a été réaménagée et puis un premier immeuble a été construit. Pour le second, la démolition de l’ancienne boulangerie libère l’espace pour sa future construction.
Il restera à réaliser l’aménagement du carrefour et nous voilà, à Taradeau, dotés de notre « triple A » : Accueillant, Attractif et tourné vers l’Avenir.
La communauté d’agglomération a quant à elle poursuivi son étude de la Vigne à Vélo pour relier les Arcs à Vidauban via Taradeau. Elle a mis en place une borne touristique interactive sur la place de la mairie ainsi qu’un totem le livre nomade dans l’accueil de la mairie qui permet à de nombreux lecteurs d’apprécier les dernières sorties littéraires. Elle a également mis en place, cette année, deux abribus.

Depuis le début de l’intercommunalité, la commune a bénéficié de la réalisation du stade et de l’installation du site du Taradel. En cours de réalisation, le sentier de l’Oppidum. Celui-ci permettra aux promeneurs de faire une boucle en partant de la table d’orientation connectée. Le coût de cet investissement s’élèvera à 110.000 euros. Il restera, sur ce fond de concours de l’ag-glo une somme de 120.000 euros qui vont nous aider à payer les grands travaux que nous avons réalisés sur le pluvial.

La vie à Taradeau :
Nous avons la chance, à Taradeau, d’avoir un tissu associatif important. Nos associations sont toutes plus dynamiques les unes que les autres, je les en félicite et les en remercie. Pour que cela perdure, ces bénévoles dévoués, qu’ils soient dirigeants ou encadrants, doivent être respectés et encouragés. Être adhérant d’une association, ce n’est pas être un simple consommateur d’activités mais être acteur de l’association qui vous accueille. En 2019, une association a été mise à l’honneur : Tarad’oppidum a reçu « le prix régional pour la réhabilitation des sites archéologiques ». Félicitations à son Président et à toute son équipe. Merci de porter haut les couleurs de Taradeau. Je vous souhaite la même réussite dans le prochain chantier du site médiéval.

Depuis le 2 janvier, nous avons la chance d’avoir un nouveau médecin à Taradeau.
Je voudrais maintenant, tout naturellement et du fond du coeur, remercier toutes celles et ceux qui ont oeuvré à mes côtés durant ces quatre mandats.
* Merci à vous les membres des équipes municipales qui avez toujours été disponible et qui avez mis vos compétences au service de nos concitoyens.
* Merci à mes adjoints pour leur présence quotidienne et leur dévouement.
Merci à vous le personnel des différents services municipaux pour votre professionnalisme. Merci à la Communauté d’agglomérations et à toutes ses équipes pour leur fidèle soutien technique et financier et pour l’intérêt qu’ils ont su porter à nos différents projets.
Enfin, merci à vous, Chères Taradéennes et chers Taradéens pour la confiance dont vous m’avez témoigné à chacun de mes mandats successifs.
A l’heure de vous présenter mes derniers voeux, j’ai une pensée toute particulière pour tous nos concitoyens et pour nos amis qui souffrent de la maladie, de la solitude, de la perte d’un être cher. Une pensée pour Roseline, pour Roland qui ont tant oeuvré pour notre commune. Pour Anna et Joseph WESTERMAYER, Maire fondateur du jumelage Taradeau-Röhrmoos. Je vous transmets les voeux de nos amis de Röhrmoos.
Mes chers amis, mes voeux pour 2020 seront, comme chaque année, placés sous le signe de la solidarité, de l’entraide et de la fraternité. En ces temps, nous devons apprendre ou réapprendre à regarder autour de nous… tout simplement à vivre ensemble.

Je souhaite à tous les acteurs économiques de notre commune, de pouvoir continuer à exercer leur activité professionnelle en toute sérénité. Ils ont un rôle social majeur par leur service de proximité envers les habitants du village. Je leur demande de garder confiance en l’avenir et d’avoir le courage nécessaire pour relever de nouveaux défis…./….

Merci à vous, Taradéennes et Taradéens de faire travailler nos professionnels locaux.
Pour conclure cette traditionnelle cérémonie, je vous présente, mes chers amis, mes voeux les plus sincères. Que cette année 2020 vous apporte, ainsi qu’à vos proches, la santé, le bonheur partagé en famille et entre amis, l’amour et l’amitié réciproque, la sérénité et la paix, le courage d’entreprendre et la réussite de vos entreprises.
Que nous puissions continuer à vivre heureux à Taradeau, notre petit village au grand renom. Bonne et heureuse année 2020 !
Merci à tous. Vous me manquerez. C’est sûr !

Gilbert GALLIANO

Maire de Taradeau 1995-2020

Spectacles présentés par les baladins du Var

Les baladins du var présentent deux créations 2014 de Pierre SAUVIL

Le samedi 1er octobre à 20h30 à la salle des fêtes de Taradeau

« La brouette russe » suivie de « Le boa aux fraises »

tarif unique 10euros les 2 pièces

Billeterie avant la représentation sur associationvhl.com, réseau billetweb, ou au 06 23 92 23 53 et le soir de la représentation à l’entrée

2016-08-25 13_34_40-Septembre 2016 page 4.pdf - SumatraPDF

 

Prochain conseil municipal – Mardi 20 Septembre 2016 à 19h

Ordre du jour conseil municipal – Mardi 20 Septembre 2016 à 19h

Préambule

Approbation du Procès-Verbal de la séance précédente du 20 juillet 2016

Questions à traiter

  1. DM2 Commune
  2. DM2 Eau
  3. Convention SIAE / Commune de Taradeau – Gué du Moulin
  4. Création d’un groupement de commandes – Plateforme d’achats publics
  5. Modification délibération CM_2016_044 – Tarifs des prestations du groupe scolaire Jean-Reynier – Cantine / Garderie / Etude surveillée
  6. Subvention coopérative Ecole Maternelle
  7. Régie – Location  de la Salle des Fêtes Edouard Soldani et location du matériel communal
  8. Modification statutaire du Syndicat Mixte de l’Argens emportant modification des status de la Communauté d’Agglomération Dracénoise
  9. Rapport de Régie Eau/Assainissement 2010

Apiculteurs, déclarez vos ruches!

Apiculteurs, déclarez vos ruches!

La possession de ruche pour l’exercice d’une profession, ou pour une activité de loisir exige la déclaration du nombre de ruches et de leur emplacement. Cette déclaration concourt à une meilleure connaissance du cheptel français et participe à la gestion sanitaire du cheptel apicole français, notamment face à la menace que représente le parasite Aethina tumida. Elle permet également d’obtenir des aides européennes dans le cadre du Plan apicole européen qui soutient la réalisation d’actions en faveur de la filière apicole française.

POUR QUI

Les particuliers, les groupements, les associations, les entreprises, propriétaires ou détenteurs de ruche, à des fins de loisir ou à des fins professionnelles, pour la production de miel, d’essaims, de reines, et d’autres produits de la ruche.

QUAND

A partir du 1er septembre 2016  : tous les apiculteurs devront réaliser la déclaration annuelle obligatoire des ruches entre le 1er septembre 2016 et le 31 décembre 2016.
Cette déclaration est à réaliser en ligne, dès le 1er septembre 2016 sur cette page. Cette nouvelle procédure simplifiée, sans login ni mot de passe remplace Télérucher. Elle permet l’obtention immédiate d’un récépissé de déclaration et pour les nouveaux apiculteurs leur numéro d’apiculteur (NAPI).
Les apiculteurs devront renseigner :

  • le nombre total de colonies d’abeilles possédées. Toutes les colonies d’abeilles sont à déclarer : ruches, ruchettes ou ruchettes de fécondation/nuclei,
  • pour une meilleure efficacité des actions sanitaires, les communes accueillant ou susceptibles d’accueillir des colonies d’abeilles dans l’année qui suit la déclaration, si connues.

Pour les apiculteurs ne disposant pas de l’outil informatique, un accès informatique pourra être sollicité en mairie.
Pour cette campagne 2016, il sera possible d’utiliser le Cerfa papier 13995*04 mais avec un délai de deux mois pour l’obtention du récépissé de déclaration. Les déclarations réalisées sur papier libre ou sur des anciennes versions du formulaire Cerfa ne sont pas recevables.

2016_declarationruches

Dernières mises à jour du site internet de la commune

Du nouveau sur notre site internet!

Les pages suivantes ont été mises à jour sur le site internet officiel de la Mairie de Taradeau: